Comme bon nombre des organisations et associations basées en république démocratique du Congo qui réagissent depuis l’investiture du gouvernement de l’Union sacrée de la nation, l’institut de recherche et d’enseignement de la démocratie directe (IRED) a pour sa part donnée aussi son point de vue concernant ce sujet.

Dans une interview accordée à Interkinois.net, le directeur général de l’IRED estime que, cette nouvelle équipe gouvernementale qui venait d’être investi il y a moins d’une semaine n’est pas celui peuple, et moins encore son programme d’actions.

Dans ses propos, le professeur Paul Kibal justifie sa prise de position dans ce sens que, la majorité des ministres qui composent ce nouveau gouvernement sont issus des partis politiques, donc ces ministres sont là pour représenter d’abord leurs familles politiques.

En qui concerne le programme d’actions dudit gouvernement, l’IRED pense que ce programme étant confectionné dans des bureaux, ne reflète pas réalité le vécu quotidien de population congolaise car, même le premier ministre n’était pas sur terrain pour palpabler seul du doigt les problèmes qui vivent ces populations.

« le gouvernement investi n’est pas le gouvernement du peuple, parce que tous les ministres proviennent des partis politiques, autrement dit, ils représentent leurs partis. Le programme du gouvernement n’est celui du peuple, il s’agit d’un programme qui a été confectionné dans le bureau, on a pas vu le premier ministre descendre sur terrain pour palpabler du doigt les problèmes de la population.» a dit le professeur Paul Kibal

Rappelons tout de même que, le programme d’actions du gouvernement de l’Union sacrée est axé sur 15 piliers au total répartis en 4 secteurs dont l’administration publique, l’économie, le développement et le social.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *