En tournée à Kindu dans le Maniema, le Secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazany Shadari, a, au cours d’un meeting, ce samedi 05 septembre, révélé que leur formation politique (FCC) était en mesure de diriger le pays seul et le Chef de l’État ne se limiterait qu’aux inaugurations vue la majorité de la famille politique de Joseph Kabila au parlement.

Emmanuel Ramazany Shadari, a fait savoir qu’ils ont voulu travailler en coalition avec le Cap pour le Changement (CACH) pour suivre la vision de la constitution.

« Il y a toujours des querelles dans une coalition, mais nous du FCC notre mission c’est le rétablissement de la paix en RDC (…) lorsque les deux autorités morales de nos plateformes, FCC-CACH (J. Kabila et Félix Tshisekedi) ont signé l’accord, j’étais le seul témoin. Vous savez pourquoi ?… Après les élections, nous avions gagné la majorité parlementaire, mais nous avions perdu la magistrature suprême… Nous avions voulu travailler avec le CACH suivant la volonté de notre constitution. À nous seul (FCC), nous étions en mesure de diriger le pays et le président se limiterait aux inaugurations », a-t-il déclaré dans les propos relayés par nos confrères de 7sur7.cd. Et d’enrichir : « Ce qu’on a perdu hier, on le gagnera demain. Tout est déjà programmé ».

Étant dans un mariage qualifié de contre nature avec l’UDPS, le PPRD semble avoir oublié sa défaite enregistrée lors du scrutin présidentiel de 30 décembre 2018. Désormais, cette formation politique a les yeux tournés vers les élections de 2023 dont il tient à tout prix en remporter la présidentielle.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *