Politique : Trois ans jour pour jour depuis la signature de l'”Accord de Nairobi” entre Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe

Politique : Trois ans jour pour jour depuis la signature de l'”Accord de Nairobi” entre Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe

Signé à la veille de l’élection présidentielle de 2018 au Kenya en Nairobi, l’accord politique dit “Accord de Nairobi” signé en 2018 entre l’actuel chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi et son ancien directeur de cabinet Vital Kamerhe a totalisé 3 ans depuis sa signature en cette date du 23 novembre 2021.

À l’époque tous deux ténors de l’opposition congolaise, Félix Tshisekedi de l’UDPS et Vital Kamerhe de l’UNC qui venaient de retirer leurs signatures dans l’accord signé il y a quelques jours à Genève désignant Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition congolaise, avaient décidé de faire route ensemble pour gagner l’élection présidentielle en RDC dans laquelle l’ancien président Joseph Kabila n’avait pas pris part.

Se surnommant “Ticket gagnant”, l’accord politique signé entre les deux hommes pour une période de 10 ans prévoyait que, en cas d’une victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle de 2018, Vital Kamerhe qui avait décidé de retirer de la course au profit de Félix Tshisekedi aura automatiquement le poste de Premier ministre.

Et au bout d’un mandat, les deux leaders politiques vont renversé leurs rôles.

L’accord de Nairobi prévoyait également le partage des ministères régaliens dont l’affaire étrangère, le budget, l’intérieur, la défense, la Finances, Justice ainsi que la présidence de l’Assemblée et le Sénat.

Ainsi, le duo “Fatshi-Vit” donnait naissance à la plateforme politique “CACH” Cap pour le changement qui allait compétir les élections de 2018 avec Lamuka de Fayulu, Bemba, Muzito, Matungulu et Muzito et le FCC Joseph Kabila qui avait comme candidat Emmanuel Ramazani Shadary.

Un choix qui va plus tard se relever gagnant, puisque Félix Tshisekedi qui avait comme directeur de campagne Vital Kamerhe va remporter la présidentielle de 2018 devant Martin Fayulu et Emmanuel Ramazani Shadary.

Mais après cette victoire, le CACH sera contraint de se partager les postes et composé son gouvernement avec le FCC de Kabila faute du manque de la majorité au parlement. Suite à un accord trouvé le premier Premier ministre de Félix Tshisekedi viendra finalement du FCC.

Vital Kamerhe pour sa part sera nommé directeur de cabinet du Président de la république, mais une joie de courte durée puisqu’il sera arrêté, jugé puis condamné pour détournement des fonds alloués au programme d’urgence de 100 jours du Président de la république.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 38 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *