Présidence Ceni : Dénis Kadima serait-il à la base du désaccord entre les confessions religieuses ?

Présidence Ceni : Dénis Kadima serait-il à la base du désaccord entre les confessions religieuses ?

Après plusieurs heures marquées par des discussion très intenses, un candidat président de la Commission électorale nationale indépendante CENI a été finalement désigné par les 6 confessions religieuses qui avaient choisi de poursuivre les travaux au siège de la CIME sans l’église catholique et l’ECC.

Si l’on croit ce qui se murmure dans le couloir, ces 6 confessions religieuses ont choisi le nom de Dénis Kadima, comme le prochain candidat président qui succédera à Corneille Nangaa à la tête de la Ceni.

Et selon certaines sources, c’est ce choix porté sur Dénis Kadima qui aurait poussé l’église catholique et l’ECC a quitté tard dans la soirée du mardi 27 juillet 2021 la table des discussions.

Bien qu’à l’écouter à la fin de leur réunion, le secrétaire général de la Cenco Abbé Donatien Nshole a avoué à la presse qu’on aucun accord n’a été trouvé entre les confessions religieuses pour désigner ce candidat commun président de la Ceni.

De leur côté, les 6 confessions religieuses qui ont choisi de continuer les discussions en dehors du centre interdiocésain de la Cenco, ont par la bouche du révérend Dodo Kamba président de l’église de réveil du Congo, révélé
qu’un candidat a été déjà désigné et ça sera à l’Assemblée nationale de dévoiler son identité.

Il sied de signaler d’après les informations à notre possession, le dernier virage de cette présidence de la Ceni s’est jouée entre Dénis Kadima candidat de l’église Kimbaguiste et Cyrille Ebotoko celui de l’église catholique.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 45 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *