Le Secrétaire permanent adjoint du PPRD, Ferdinand Kambere, a laissé entendre que la prestation de serment des trois nouveaux juges récemment nommés à la Cour Constitutionnelle est de nul effet voire un non événement. C’était au cours d’une sortie médiatique effectuée juste après cette cérémonie ce mercredi 21 octobre.

« Ce serment là est nul et de nul effet. Il a été organisé avec comme maître de cérémonie, la conseillère principale du Chef de l’État, lui-même le Président mais à l’absence de l’Assemblée nationale et du Sénat. C’est du théâtre tout simplement. Ils étaient dans une salle de congrès qui était transformée en salle de spectacle désolant pour la République », a-t-il fait savoir. Et d’ajouter : « C’est un non événement comme vous avez constaté vous même que le Président de la République, il aurait dû le faire carrément à son bureau ».

Poursuivant son discours, Ferdinand Kambere a fait remarquer que cette cérémonie est organisée en l’absence des présidents de deux chambres du parlement. Pour lui, cela démontre que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi n’a aucun respect à l’égard des autres institutions.

« Le président de la République se déplace, vient au siège du parlement sans le bureau du parlement. C’est déjà une violation même du siège du parlement qui n’est qu’en train de confirmer qu’il ne respecte pas les autres institutions », a-t-il lâché.

Par ailleurs, ces trois juges qui viennent de prêter serment devant Félix Tshisekedi avait été nommés le 17 juillet dernier. Il s’agit de Dieudonné Kalubi, d’Afonsine Kalume ainsi que Dieudonné Kamulete Badibanga.

Entre-temps, la tension est grande au sein de la coalition au pouvoir qui, manifestement, était dans la lutte pour le contrôle de la Cour Constitutionnelle.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *