Contrairement à la folle rumeur devenue virale sur la toile dans la soirée du samedi 08 mai 2021 faisant suite à sa suspension, la taxe RAM n’est pas suspendue, cette dernière demeure toujours en vigueur.

En effet, dans une correspondance rendue publique le même samedi, l’autorité régulation des postes et télécommunications (ARTPC), a plutôt instruit au président de la société 5C énergy-RDC de prendre toutes les dispositions nécessaires pour procéder au déblocage des numéros des abonnés victimes de l’implémentation de Billing 2.1.

En d’autres termes, tous les numéros n’ayant pas encore payer la taxe RAM et qui n’avaient plus les moyens d’activer les différents forfaits seront débloqués dans l’immédiat.

Selon l’autorité de régulation, cette décision trouve sa raison d’être dans ce sens où plusieurs abonnés se trouvent actuellement dans l’incapacité de communiquer.

« Je vous prie de prendre, toutes affaires cessantes, les dispositions nécessaires au déblocage des numéros des abonnés victimes de l’implémentation de la version billing 2.1. Continuer les requêtes vers le réseau GSM, ne ferait que reconstituer à ce stade le nombre des abonnés en incapacité de communiquer, raison pour laquelle il vous est également instruit de les suspendre jusqu’à nouvel ordre » peut-on lire dans cette lettre

Dans la même lettre, l’Arptc renseigne que tous les travaux et réflexions sur les solutions d’assouplissements à apporter à la taxe RAM se poursuivent.

Signalons que, la version billing 2.1 implantée sur ordre de l’Arptc, est celle qui n’empêchait plusieurs millions d’utilisateurs d’activer ou d’acheter les forfaits avec leurs propres unités ou via le mobile money de leurs téléphones.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *