Une délégation de la Coalition des Associations et Structures Traditionnelles et Coutumières de la RDC, conduite par son Coordonnateur, Sa Majesté Mfumu Difima Ntinu, a rencontré, ce mercredi 10 mars à l’Hôtel du Gouvernement, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, pour lui présenter ses civilités.

Cette rencontre a connu deux moments forts. Premièrement, le Chef du Gouvernement a échangé avec les délégués de cette organisation coutumière, une dizaine, dans la salle de Conseils des Ministres située au 10ème niveau de l’hôtel du Gouvernement. A cette occasion, il a reçu le mémorandum des autorités traditionnelles et coutumières de la RDC.

« Nous sommes venus présenter nos civilités au Premier ministre, Chef du Gouvernement. Pour cette confiance qu’il a méritée du Chef de l’Etat, nous lui avons présenté nos félicitations. Nous avions pensé également lui rappeler que cette coalition qui a été aux consultations chez le Chef de l’Etat avait des revendications. Nous lui avons transmis la copie de notre mémo. Nous l’avons rassuré de l’accompagnement de l’autorité coutumière », a déclaré à la presse, Sa Majesté Mfumu Difima à l’issue de l’entretien avec le Premier Ministre.

Cette coalition des associations et structures traditionnelles a dit être disposée à « accompagner » le Chef du Gouvernement dans son action à la tête de l’équipe gouvernementale qui sera mise en place.

Dans un deuxième moment, le Premier Ministre Sama Lukonde est descendu au premier niveau de l’hôtel du Gouvernement, précisément dans la Salle Rouge, pour s’entretenir avec les 120 chefs coutumiers de cette Coalition venus lui présenter leurs civilités pour sa nomination en tant Chef du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation.

S’adressant en lingala aux autorités coutumières, le Premier Ministre Sama Lukonde a déclaré ce qui suit : « Je ne pouvais que venir vous saluer. Notre Gouvernement aura besoin de l’accompagnement des chefs coutumiers pour rencontrer les attentes des Congolais. Avec votre présence ici, je considère que j’ai déjà votre bénédiction. »

Le mot de circonstance prononcé par le Formateur du Gouvernement a été souvent interrompu par des applaudissements et des chants de bénédiction des chefs coutumiers à son endroit.

Devant ses hôtes, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge n’a pas manqué de souligner que le Gouvernement devra commencer son travail « d’ici là ».

Cellule de Communication Primature

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *