Probable grève des enseignants catholiques : le ministre de l’EPST promet des sanctions aux enseignants grévistes

Probable grève des enseignants catholiques : le ministre de l’EPST promet des sanctions aux enseignants grévistes

Considérant la grève décrétée par le syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques à la fois exagérée, illégale et non fondée, le ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique Tony Mwaba a tenu à mettre en garde les enseignants grévistes.

D’après les services de communication du ministère de l’EPST, cette grève est décrétée sans aucun respect de procédure ni de préavis moment où les discussions se poursuivent dans une commission paritaire.

Pour Tony Mwaba, tout en enseignant qui ira à la grève sera considéré comme déserteur et sera désactiver sur la liste de paie.

« Tout enseignant du réseau catholique qui obéit au diktat de la grève illégalement infondée sera considéré comme déserteur et son salaire sera désactivé puis remplacé par les nouvelles unités ou les nouvelles recrues. Le Secope est déjà instruit à l’EPST, le salaire appartient à l’école et non à l’enseignant”, a fait savoir le ministre Tony Mwaba.

Le ministre de l’EPST renseigne aussi qu’au cas où cette grève sera déclenchée, l’État congolais prendra ses responsabilités enfin de récupérer ses écoles gérées par directement.

Ferramy Mvovi

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 36 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *