Après plusieurs mois passés en détention, Benjamin Wenga l’ancien directeur général de l’Office des voiries et drainage (OVD) et Modeste Makabuza de la SOCOC ont eux aussi quitté la prison centrale de Makala le vendredi 08 janvier 2021 à l’issue d’une cérémonie officielle organisée dans cette maison carcérale.

Ces anciens chefs d’entreprises congolaises ont recouvert la liberté suite à la grâce présidentielle collective que venait d’accorder le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi le 31 décembre 2020.

Benjamin Wenga et Modeste Makabuza ont tous deux été condamnés pour détournement des derniers publics dans le cadre du procès 100 jours dans son volet infrastructure.

L’ancien directeur général de l’OVD avait d’abord en premier lieu écopé de 3 ans des travaux forcés avant que cette peine soit alourdie à 5 ans par la cour d’appel de Kinshasa Gombe.

Pour sa part, Modeste Makabuza de la SOCOC avait écopé 3 ans des travaux forcés pour le même forfait.

Rappelons que durant leur procès l’on reprochait à ces deux chefs d’entreprises d’avoir détourné une somme estimée à 66 millions de dollars américains destinée aux travaux de réhabilitation de 32,5 km de voiries urbaines de Goma au Nord-Kivu, et de Bukavu au Sud Kivu.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *