Après avoir vu ses différentes requêtes pour l’obtention d’une liberté provisoire être rejetées par la justice congolaise, Vital Kamerhe, l’ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi sera une nouvelle fois ce lundi 15 février devant les juges à la Cour d’appel de Kinshasa Gombe.

Cette nouvelle comparution de Vital Kamerhe devant les juges sera en effet, le début du procès en appel de l’ancien président de l’Assemblée nationale qui dans ses droits ensemble avec son collectif d’avocats ont interjeté appel suite à sa condamnation en première instance à vingt ans de travaux forcés, assortis de dix ans d’inéligibilité pour corruption et détournement des deniers dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du président de la république.

Mais malgré cette condamnation de leur client qui depuis plusieurs mois déjà avait quitté la prison centrale de Makala dans le but de poursuivre ses soins médicaux, la partie de Vital Kamerhe espère toujours à un acquittement de l’ancien directeur de campagne de Félix Tshisekedi car selon elle, le parquet n’a jamais prouvé que Vital Kamerhe avait détourné ces fonds.

Outre cela, l’on apprend également que le concerné dans cette affaire, Vital Kamerhe, pourrait être absent lors de cette audience.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *