L’ancien ministre du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, a, au cours de sa comparution devant le Tribunal de Grand Instance quant au procès du programme d’urgence de 100 jours, révélé qu’il n’a jamais su que son nom figurait dans la liste des superviseurs dudit programme.

« Je n’ai jamais su qu’il y avait une équipe de supervision du programme 100 jours du chef de l’État. Ça n’a jamais été dit ouvertement. C’est une notion nouvelle que j’apprends pendant les audiences », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Le ministre des Finances était le premier à me saisir pour la régularisation du dossier maisons préfabriquées, plus de 37 millions étaient payés sans que je sois saisi ».

Démarré le lundi 11 mai dernier, le procès quant à l’affaire de détournement de fonds alloués à l’exécution des travaux du programme de 100 jours, tel un vrai feuilleton est loin de se terminer. Il sied de signaler que le directeur de Cabinet du Chef de l’État Vital Kamerhe est placé en détention provisoire à Makala pour l’attribution de marché de l’implantation de maisons préfabriquées à la société Samibo de M. Jammal dont le coût se lève à 57 millions USD.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *