L’état de santé du directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe devient de plus en plus préoccupant bien qu’il est admis aux soins aux cliniques Nganda. C’est ce qu’a annoncé l’assistant particulier de Vital Kamerhe, Michel Moto dans un tweet publié dimanche 18 octobre.

« L’État de santé du président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) Vital Kamerhe, s’est détérioré davantage en dépit de ses soins médicaux dont il bénéficie au centre Nganda à Kinshasa », a-t-il déclaré tout en appelant le Chef de l’État, Félix Tshisekedi à s’impliquer pour évacuer le président de l’UNC à l’extérieur de la Rd-Congo pour des soins appropriés ». Et d’ajouter : « Ce wee-kend, on a frôlé le pire. Dieu merci ».

Notons que Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans de travaux forcés pour détournement de fonds alloués pour le programme d’urgence de 100 jours. Après sa condamnation, il a interjeté l’appel contre cette sentence rendue par le Tribunal de Grand Instance de Kinshasa/Gombe le 20 juin dernier.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *