Initialement prévue pour ce vendredi 21 août à la cour d’appel de Kinshasa Gombe, l’ouverture du procès en appel du directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, est renvoyée à la date du 18 septembre prochain.

L’irregularité persistante de la saisine constatée par toutes les parties au procès, serait à la base principale de ce renvoi par la cour.

Notez que les avocats de Kamerhe ont de nouveau, formulé une nième demande de remise en liberté provisoire pour leur client, malgré le rejet à plusieurs reprises de leur demande.

Sachez également qu’une seance de prière et méditation a été organisée par les membres du parti UNC de Vital Kamerhe, ceci dans le but d’implorer la miséricorde de Dieu de sorte qu’une “vraie justice” soit faite en faveur de leur président national condamné au 1er degré à 20 ans de travaux forcés pour détournement des deniers publics.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *