Profanation de l’église catholique : « le vandalisme et la violence n’ont aucune place dans le Congo d’aujourd’hui » (Sama Lukonde)

Profanation de l’église catholique : « le vandalisme et la violence n’ont aucune place dans le Congo d’aujourd’hui » (Sama Lukonde)

Après les actes barbares des personnes se réclamant proche du pouvoir de Tshisekedi sur la profanation de l’église catholique à Kinshasa et à Mbuji-Mayi, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a via un message publié sur son compte Facebook ce lundi 02 août réagit pour condamner tous ces actes de vandalisme commis au sein de l’église.

Dans son message, le chef du gouvernement congolais dit condamné de manière ferme les actes barbares commis par ce groupe de personnes se réclamant de l’UDPS.

« le gouvernement de la République condamne fortement les actes de Profanation, de violence et de vandalisme qui ont été observé à Kinshasa et Mbuji mayi contre l’église catholique » peut-on lire

Et de poursuivre :
« le vandalisme et la violence n’ont aucune place dans le Congo d’aujourd’hui »

Pour rappel, le week-end dernier un groupe de personnes avait manifesté devant la résidence du cardinal Fridolin Ambongo à Kinshasa tout en proférant des propos désobligeants à l’endroit de ce dernier pour la prise de position de l’église catholique pendant le processus visant à désigner des futurs membres de la Ceni.

Preciana Makilutila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 39 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *