Profanation des catholiques au Kasaï Oriental : André Claudel Lubaya sort de son silence !

Profanation des catholiques au Kasaï Oriental : André Claudel Lubaya sort de son silence !

Plusieurs personnalités politiques réagissent depuis peu après la dénonciation de l’évêque du diocèse de Mbujimayi sur des actes de profanations des églises catholiques par des individus non autrement identifiés.

Le député national André Claudel Lubaya est lui aussi sorti de son silence pour dénoncer ces actes de vandalisme et dégradation dans les lieux de cultes.

« Ceux qui profanent les lieux de culte ont tort. Ceux qui répandent la haine ont tort. Aucun violence, quelle qu’on soit la raison, ne saurait être toléré » a-t-il tweeté

Pour l’élu de Kananga au Kasaï central, « la République, c’est le respect que chacun doit à autrui, quelles que soient son origine, sa religion, ses convictions » renchérit- il

Une dizaine des paroisses catholiques ont été attaquées par des inciviques dans la ville de Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï Oriental. Tabernacles ouverts, hosties éparpillés, des ornements liturgiques, objets sacrés, statuts du sacré coeur de Jésus Christ, la vierge marie, et autres outils sacrés ont été volés.

Même situation dans la capitale congolaise Kinshasa où la résidence du cardinal Fridolin ambongo a été aussi attaquée dimanche dernier.

Devant la presse lundi 2 août dernier, la conférence nationale épiscopale du Congo (CENCO) a demandé aux autorités congolaises de prendre toutes lesmesures contre ces inciviques qui ont opéré à visage découvert.

Joël Kembongo

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 32 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *