6 des gardes de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) commis à la sécurité du Parc national de Virunga dans la province du Nord-Kivu ont perdu la vie dans la matinée de ce dimanche 10 janvier 2021 à la suite d’une attaque armée perpétrée par un groupe rebelle.

Dans sa correspondance, le Parc national de Virunga a révélé que cette tragédie est survenue aux alentours de 7h 30′ pendant que ces 6 agents tués effectuaient une patrouille à pied sur le territoire du parc au lieu-dit Kabuendo. L’endroit est proche de la bordure du parc, dans le Secteur centre, entre Nyamilima et Niamitwitwi.

Et à en croire les premiers des éléments de l’enquête déjà effectuée sur le lieu, ces gardes ont subit une attaque suprise pendant qu’ils se trouvaient dans une position de sans défense. Et cette nouvelle tuerie est attribuée au groupe des rebelles Mai-Mai.

C’est avec une immense tristesse que le Parc National des Virunga confirme la mort de 6 gardes survenue lors d’une attaque armée ce dimanche matin. Un garde fut aussi gravement blessé au cours de l’assaut. Il a entretemps été évacué à Goma et ses blessures n’engagent plus son pronostic vital.

Et malgré cette tragédie survenue, le Parc national de Virunga annonce qu’il ne comptait pas abandonner ses programmes de développement menés au bénéfice des communautés riveraines.

Ci dessous les noms des gardes tués :

BURHANI ABDOU Surumwe, âge 30 ans

KAMATE MUNDUNAENDA Alexis, âge 25 ans

MANENO KATAGHALIRWA Reagan, âge 27 ans

KIBANJA BASHEKERE Eric, âge 28 ans

PALUKU BUDOYI Innocent, âge 28 ans

NZABONIMPA NTAMAKIRIRO Prince, age 27 ans

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *