L’ancien ministre de la coopération Pépin Guillaume Manjolo

Alors qu’il venait d’être auditionné et puis placé en garde à vue au Parquet Général près la Cour de Cassation pour détournement de plus de 100.000 dollars américains de frais de fonctionnement de son ministère, l’ancien ministre de la coopération Guillaume Manjolo n’a pas tardé à réagir quelques temps après sa mise en détention.

Dans un message posté sur son compte Twitter le mardi 11 mai 2021, cet ancien membre du gouvernement Ilumkamba estime que les juges font exprès pour confondre la dotation dévolue à titre individuel aux VPM Ministre d’État avec les frais de fonctionnement.

« Lorsque pour crucifier un homme, jeter son nom en pâture, l’humilier, on fait exprès de confondre la dotation dévolue à titre individuel aux VPM et Minetat avec les frais de fonctionnement » a écrit Guillaume Pépin Manjolo

Avant d’enchaîner que

« La République perd sa superbe et La Croix saigne abondamment »

Signalons qu’en référence au Budget 2019, chaque vice-primature possède une allocation annuelle de 2 millions USD au titre de frais de fonctionnement. Pour les cinq Vices-primature, le trésor public va dépenser 10 millions USD par an.

Et les Ministres d’État vont également gérer deux budgets de fonctionnement.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *