RDC/Bilan du 100 jours du Gouvernement Sama Lukonde : les opinions des congolais se divergent

RDC/Bilan du 100 jours du Gouvernement Sama Lukonde : les opinions des congolais se divergent

Trois mois après son installation le gouvernement issu de l’Union sacrée dirigé par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a totalisé 100 jours. Quelques personnes rencontrées sur les rues de Kinshasa par Interkinois.net nous ont donné leurs points de vues sur l’évaluation du bilan de ce gouvernement.

Les Kinois interrogés sur notre micro, ont librement donné leurs opinions en rapport avec le bilan du 100 jours du gouvernement Sama Lukonde.

Pour Monsieur Jean, fonctionnaire de l’État, le bilan du Premier Ministre et son gouvernement peut être évalué à 4 sur 10% vu qu’il n’a encore fait grand chose.

« Le bilan de Sama Lukonde a mon avis peut être estimé à quatre sur dix. Et sur base de quoi il aurait dix sur dix ?, puisque jusqu’à maintenant nous n’avons encore rien vu de concret » a-t-il déclaré

Pour sa part, Monsieur Licaro Tshikalabanza , ingénieur de son état qualifie le bilan du premier ministre a une moyenne de cinquante pourcent, partant des avancées réalisés dans plusieurs secteurs de la vie.

« Je ne saurais émettre un avis positif, autant que les résultats ne sont pas encore escomptés. S’il faut voir le secteur par secteur je dirais le bilan se réparti à cinquante pourcentage, vu que les promesses émises par ce dernier et quelques avancé constaté » a-t-il indiqué

Madame Merveille quant à elle, trouve que le bilan est purement négatif, car elle n’a constaté aucun changement depuis son arrivé en tête du gouvernement.

« Je pense que le bilan est négatif, vu que depuis son entrée rien à changer. Par contre, le taux d’échange de dollars a été revue à la hausse » a-t-elle déclarée

Rappelons que ce depuis le lundi 26 avril dernier, que l’assemblée nationale avait investi officiellement ce gouvernement issue de l’Union sacrée après la dissolution de celui de la coalition fondé au l’enfant de l’alternance. Et Parmi le programme d’urgence présenté au parlement, figurait l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire sur les zones en proie aux conflits armés.

Preciana Makilutila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 83 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *