La mission onusienne en République démocratique du Congo aura une nouvelle représentante à partir du mois de février prochain, Leïla Zerrougui l’actuelle cheffe de Monusco étant arrivée fin mandat a été remplacée de son poste par la Guinéenne, Bintou Keïta.

La nouvelle a été annoncée le vendredi 14 janvier par le secrétaire général des nations unies, Antonio Gueteres qui a par l’occasion, tenu à remercier l’algérienne Leïla Zerrougui pour son importante contribution et service au sien de la Monusco.

Avec ses 30 ans d’expérience dans les domaines de la paix, de la sécurité, du développement, des humanitaires et des droits de l’homme, Madame Bintou Keïta est nommée représentante spéciale du secrétariat général de l’ONU dans un pays où sa partie Est, est en proie à l’insécurité qui est caractérisée par des multiples tueries des groupes rebelles.

Depuis qu’elle a intégré les nations unies en 1989, la nouvelle cheffe de la Monusco a eu à assumer plusieurs fonctions au sein de cette organisation mondiale qui a mission le maintien de la paix.

Parmi ces fonctions l’on a nommément citées représentante exécutive adjointe du Secrétaire général pour Le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi, Directrice du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) au Tchad, en République du Congo, Madagascar, au Cap-Vert, au Rwanda, au Burundi ainsi que représentante spéciale adjointe commun de l’Opération hybride Union Africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *