A en croire plusieurs sources concordantes, la chanteuse congolaise Tshala Mwana a été interpellée depuis ce lundi 16 novembre dans l’avant midi, puis conduite avec brutalité dans les locaux de l’agence nationale des Renseignements (ANR).

Selon les mêmes sources, cette artiste est entrain d’être auditionnée suite à sa nouvelle chanson intitulée “Ingratitude”, qui visiblement dérange la quiétude de plusieurs depuis sa sortie le dimanche 15 novembre dernier.

En effet, dès sa mise en ligne cette chanson n’a pas tardé à faire bouger les réseaux sociaux. Selon plusieurs, le contenu de la chanson de la surnommée Mamu Nationale serait adressé au chef de l’État congolais suite à sa position actuelle avec son partenaire en coalition le FCC, une formation politique dont Tshala mwana serait proche.

Dans l’audio de ladite chanson, l’on peut facilement écouter Tshala mwana chanter “Ingrat, Ingrat, ingratitude, tu es de mauvaise foi, tu n’iras pas loin” avant de poursuivre avec “Dieu a donné le paradis à Satan, mais Satan a transgressé la loi et a bravé son créateur. Tu n’as pas réussi aux examens, tu n’as pas gagné la compétition, le maître t’a élevé, mais après tout, tu le rejettes” …

Reste à savoir après cette interpellation si la chanson de cette artiste sera censurée.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *