RDC : État de siège, Coopération militaire ougandaise, CENI, gratuité de l’enseignement, IGF, que dira Félix Tshisekedi devant le congrès ce lundi 13 décembre ?

RDC : État de siège, Coopération militaire ougandaise, CENI, gratuité de l’enseignement, IGF, que dira Félix Tshisekedi devant le congrès ce lundi 13 décembre ?

Comme de coutume chaque année, le Chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi va prononcer ce lundi 13 décembre 2021 le traditionnel discours sur l’état de la nation devant les deux chambres du parlement réunies en congrès au palais du peuple ce, conformément aux prescrits de l’article 77 de la constitution du pays.

Dans ce traditionnel discours que le Président Félix Tshisekedi va prononcer pour la troisième fois consécutive depuis son élection à la magistrature suprême, plusieurs dossiers chauds ayant marqués l’année 2021 en RDC et des nouvelles réformes sont attendus dans un futur proche.

Gouvernement Ilunga Out, Sama Lukonde In !

Cette troisième année du mandat de Félix Tshisekedi a été marquée par la mise en place d’un nouveau gouvernement après la fin de sa collaboration avec le FCC de Joseph Kabila, le président de la république devra ainsi étalé à la nation congolaise les réalisations de son deuxième gouvernement depuis qu’il a été investi par le parlement congolais. Les projets d’avenir non encore réalisés pourront aussi être abordé.

Étant l’un des points essentiels de son quinquennat, la problématique liée à la gratuité de l’enseignement des bases en RDC devrait également figuré dans ce discours. Le Chef de l’État congolais pourrait dire encore d’avantage de cette initiative et son amélioration trois ans depuis son lancement puisque cette année a été aussi marquée par la grève des enseignants.

Cap vers 2023 !

Toujours en 2021, la chambre basse du parlement a pu valider des nouvelles réformes électorales et malgré les désaccords observés au sein de la plateforme des confessions religieuses, Félix Tshisekedi a tout de même récemment investi une nouvelle équipe à la CENI pour baliser la voie aux élections de 2023.

État de siège la solution idéale pour l’insécurité à l’Est ?

Suite à la recrudescence de l’insécurité dans la partie Est de la RDC, le Président de la république soucieux de mettre fin à l’activité des troupes rebelles avait décidé en mai dernier de décréter l’état de siège dans le Nord-Kivu et Ituri en remplaçant ainsi les autorités civiles par des autorités militaires.

Et pour intensifier d’avantage cette opération, le Pouvoir de Tshisekedi a récemment décidé de collaborer avec l’armée ougandaise pour bien mener cette lutte. Près de 6 mois après, quelles sont les avancées quant à cette décision liée à l’état de siège.

La chasse aux détourneurs

L’on note également en 2021, le travail abbatu par l’inspection générale des finances dans la lutte contre la corruption et les détournements des derniers publics dans différentes institutions publiques.

Par moment accusée d’être sélective, la justice congolaise a connu cette année la libération de certains dirigeants condamnés avant pour des faits de détournement dont les anciens ministres Eteni Longondo, Willy Bakonga et plus récemment Vital Kamerhe.

Quid de la Covid 19 et son vaccin en RDC ?

Le chef de l’État Félix Tshisekedi devrait aussi abordé des questions liées à la pandémie à coronavirus plus d’une année après mais aussi la couverture vaccination sur cette maladie dans son pays.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.