La pandémie du coronavirus en RDC ne constitue pas seulement un frein dans le milieu de l’enseignement en RDC, elle met aussi en danger certaines activités annuelles prévues dans le calendrier scolaire en RDC entre autres les épreuves de hors session de l’examen d’État 2020.

Alors qu’il ne reste que quelques semaines avant sa tenue, l’épreuve de la dissertation reste toujours menacée par la présence du coronavirus sur le sol congolais, chose qui constitue une très grande inquiétude chez les finalistes des humanités cette année dont la plupart parlent déjà d’une année blanche.

N’ayant pas encore annoncé un probable report, le ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, Willy Bakonga demande aux élèves de ne pas encore espérer une année blanche, car la tenue de cette première partie de l’Exetat dépend de l’avis du Comité Multi sectoriel de Riposte contre Covid 19 en RDC mais aussi de la vitesse de cette maladie au pays.

“Là c’est le comité de riposte qui doit apprécier par rapport à l’évolution de la maladie ; je ne sais pas vous dire s’il n’y aura pas de dissertation au mois de mai, peut-être que cette pandémie que nous sommes entrain de combattre va prendre fin”, a réagi Willy Bakonga sur les ondes de Top Congo.

Signalons que la dissertation de l’Exetat 2020 était prévue le 4 mai, et c’est depuis le 25 mars dernier que les élèves n’ont plus remis les pieds dans leurs écoles.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *