RDC/Exploitation minière : « c’est anormal que nous, les congolais nous puissions continuer à souffrir » (Félix Tshisekedi à Lubumbashi)

Félix Tshisekedi en meeting dans la ville de Lubumbashi

En visite officielle depuis le mercredi 12 mai dans le Grand Katanga, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi qui a foulé ses pieds pour première fois depuis 2019 à Lubumbashi a été accueilli par plusieurs personnalités de la province du Haut-Katanga et d’autres militants proche de l’Union sacrée de la nation.

Le carnaval motorisé de tous ces militants venus l’accueillir s’est arrêté sur la place de la poste où le président de la république a tenu pendant quelques minutes un meeting devant les lushois en abordant plusieurs sujets.

Dans ses mots, Félix Tshisekedi a notamment assuré aux lushois que tous les moyens nécessaires seront mise en place pour lutter contre l’insécurité et le tribalisme, deux phénomènes qui gangrènent cette province depuis un bon bout de temps. Par la même occasion, le chef de l’État congolais a félicité les fils et filles du Katanga d’avoir pu résister aux manipulations de certaines personnes de mauvaise foi qui voulaient couper le Katanga du Congo, notamment avec des discours et des actes séparatistes.

Abordant le sujet ayant trait à l’exploitation minière dans cette province, le président de la république a devant ses concitoyens congolais condamné ce qu’il qualifie l’enrichissement des personnes étrangères sur le sol congolais via l’exploitation minière au moment bon nombre des congolais demeure encore dans la pauvreté notamment par manque du travail. C’est ainsi, qu’il a annoncé pour ce jeudi 13 mai, son arrivée dans la ville de Kolwezi de l’autre de la province de Lualaba pour palper du doigt cette situation.

« Demain je serai à Kolwezi pour aller voir les choses dont je ne suis pas content. C’est-à-dire, notre pays a beaucoup de minerais. Des minerais qu’on appelle stratégiques, dans l’avenir immédiat, le Congo sera au centre des convoitises, au centre des stratégies du monde entier pour le cobalt et le cuivre et d’autres minerais qu’on regorge » a-t-il dit devant la foule

Avant d’enchaîner que :

« Mais c’est anormal que nous, les congolais nous puissions continuer à souffrir. Ceux qui viennent exploiter, s’enrichissent, et nous les propriétaires des minerais, nous restons toujours pauvres. Ces choses sont finies. Je pars demain à Kolwezi pour parler avec les investisseurs pour que je puisse voir clair. »

Félix Tshisekedi trouve anormal ces activités, dans ce sens où, malgré que les minerais sont exploités, le Congo manque des hôpitaux, des routes, des jeunes qui n’ont pas d’emplois et que dans tout ceci, la population reste toujours pauvre et continue à souffrir. Des choses selon lui, qui font à ce que la RDC reste pauvre.

Signalons que, le Grand Katanga est la plus grande région de la RDC où s’exerce plusieurs types d’activités ayant trait à l’exploitation des minerais notamment le cuivre, colbat et autres.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 13 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *