Gédéon Kyungu, le chef de la milice de Bakata Katanga est désormais sous le viseur des différents services sécuritaires du pays.

En effet, le chef de l’État congolais, Felix Tshisekedi a, lors de la réunion du haut conseil de sécurité qu’il a présidé ce lundi 30 mars à la cité de l’Union africaine, ordonné dans l’immédiat la traque et l’arrestation de cet homme qui est introuvable depuis le samedi 28 mars dernier au moment où sa milice s’affrontait avec certains éléments de la police et l’armée causant ainsi la mort de plusieurs personnes à Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

Ont pris part à cette réunion, le chef d’État major général des FARDC, le ministre de la Défense, le vice- Premier ministre en charge de l’intérieur, l’administrateur général de l’ANR, le DG de la DGM et le chef de la maison militaire.

À noter que le dossier de Ne Mwanda Semi, dont la secte mystico-politique, “Bundu Dia Mayala” s’est affronté tôt dans la journée de ce même lundi a aussi été évoqué dans cette réunion.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *