Comme une des priorités qu’il s’est fixé pour son mandat à la tête de l’Union africaine, le président congolais Félix Tshisekedi compte mener plusieurs démarches allant dans le sens de faire taire les armes et ramener la paix et sécurité sur le continent africain.

C’est dans cette optique que l’actuel président en exercice de l’Union africaine a annoncé la tenue dans les tous prochains jours, d’une conférence internationale sur la paix et la sécurité en Afrique.

Le chef de l’État congolais a fait cette annonce le samedi 27 février à Kinshasa, au cours d’une cérémonie organisée au palais du peuple dans le cadre du lancement des activités culturelles de sa mandature à l’Union Africaine. C’était en présence de plusieurs personnalités politiques et socio-administratives du pays.

Pour lui, ces assises permettront aux africains de vivre notamment dans un environnement apaisé. Toujours lors de sa prise de parole durant cette cérémonie, le président Félix Tshisekedi s’est dit favorable à l’idée de la promotion de la conscience historique de l’Afrique et de sa diaspora, en passant par la reconstruction de la mémoire du passé mais aussi la réhabilitation de son patrimoine, de ses archives, de ses traditions et ses vestiges, ceci dans le but d’orienter les enfants vers une meilleure connaissance de l’histoire et des grandes figures du panafricanisme.

«Pour que l’art, la culture et les patrimoines réussissent leur mission d’édification de l’Afrique il faut faire taire les armes et débarrasser l’Afrique des menaces terrorriste » a-t-il dit.

Outre l’annonce de la tenue de ce colloque sur la paix à Kinshasa, plusieurs événements visant à promouvoir la culture africaine sont également envisagés dans un futur proche.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *