RDC : La faculté de médecine désormais réservée aux diplômés d’État ayant obtenu au moins 70% (Ministre de l’ESU)

RDC : La faculté de médecine désormais réservée aux diplômés d’État ayant obtenu au moins 70% (Ministre de l’ESU)

Après sa décision de fermer les facultés de médecine non viables au sein des universités et Instituts supérieurs en RDC, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi a décidé cette fois-ci d’endurcir les conditions pour être inscrit comme étudiant dans une faculté de médecine au pays.

Dans son arrêté ministériel portant fixation des conditions d’admission aux études en médecine dans les universités publiques et privées en RDC datant du 18 octobre dernier, le ministre de l’ESU a décidé dans l’article 3 de son arrêté que, ne permet d’être admis comme étudiant en médecine après concours, seuls les diplômés d’État ayant obtenu au moins 70%.

« Ne peut être admis à participer dans ce concours le porteur d’un diplôme d’État ou son Équivalent des Humanités scientifiques ou d’un diplôme d’État ou son équivalent de toute autre section obtenu avec au moins 70%. », peut-on lire dans cet arrêté du ministre de l’ESU

Outre cela, le patron de l’ESU a fait savoir que l’Établissement organisant la filière de médecine ne peut recruter en première année de graduat ou en licence (avec le système LMD) les étudiants selon le quota lui est réservé pour l’inscription.

Signalons que, toutes ces décisions entreront en vigueur dès l’année académique prochaine.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 42 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *