Le séjour de Roger Lumbala en prison vient d’être prolongé, l’ancien chef du groupe rebelle du RCD-N va attendre son jugement tout en restant en détention.

En effet, la justice française a dans l’après midi de ce mardi 19 janvier rejetté la demande de remise liberté de cet ancien ministre congolais qui était à Paris depuis le 29 décembre 2020 par l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité.

D’après la RFI, lors de sa première apparition devant les juges en France dans une audience tenue à huis clos, Roger Lumbala a pour sa défense nié certains faits qui lui sont reprochés, selon lui il n’y avait aucune raison valable de le garder en détention car, il n’a aucune intention de fuir, ni de détruire des preuves, voire même faire pression sur des potentiels témoins, chose qu’il aurait pu faire si c’était le cas il ya 20 ans.

Roger Lumbala est poursuivi pour avoir notamment été à la base des massacres des civils, de viols, de torture, de cannibalisme ainsi que de pillages. Ces actes auraient été commis dans les provinces de l’Ituri et Haut Uele entre 2000 et 2003.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *