RDC : la tenue des élections en 2023 est “une obligation” pour Moïse Katumbi

RDC : la tenue des élections en 2023 est “une obligation” pour Moïse Katumbi

Alors qu’il reste encore deux années avant la tenue des prochaines élections en République démocratique du Congo, les scrutins prévus en 2023 ne cesse d’être évoqué par plusieurs politiques congolais et de faire la une des journaux qui paraissent au pays.

Le dernier cas en date est celui de Moïse Katumbi Chapwe président du parti Ensemble pour la république qui a au cours d’une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique évoqué quelques questions relatives à ces élections de 2023.

D’après l’homme de Kashobwe, la tenue des prochaines élections prévues en 2023 en RDC « n’est pas une option mais une obligation ».

À en croire les propos de Moïse Katumbi chez Jeune Afrique, « il revient aux institutions de se conformer au calendrier électoral » en lieu et place d’essayer d’adapter la Constitution à un quelconque agenda politique.

Répondant à une question sur ses ambitions comme potentiel candidat à la présidentielle de 2023, l’homme que ses partisans surnomment “Chairman” s’est montré sceptique dans ses propos en ne voulant rien affirmer avant la décision finale de sa famille politique Ensemble pour la république.

Cependant, Moïse Katumbi renchérit ses propos en disant que si le président Félix Tshisekedi gagne les prochaines élections, que cela soit à la régulière, question de permettre à tout le monde de reconnaître sa victoire et l’applaudir. “Idem s’il s’agit de quelqu’un d’autre.” a-t-il conclu

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 43 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *