Le général des forces armées de la République démocratique du Congo, Timothée Munkutu est décédé depuis le vendredi 14 janvier à l’âge de 65 ans en Afrique du Sud où il poursuivait ses soins médicaux.

A en croire des sources proches de la famille de l’auditeur général de la république, la Covid-19 serait la cause principale qui a conduit cet officier des FARDC à la mort.

Notons que, lors du remaniement de l’appareil militaire, le président Félix Tshisekedi avait décidé de maintenir par son ordonnance, le lieutenant général Timothée Mukuntu au poste d’auditeur général près la Haute Cour Militaire.

Parmi ces procès qu’il a dirigé de son vivant, on peut citer celui qui a conduit à la condamnation de l’ancien ministre provincial de l’intérieur ville de Kinshasa, Dolly Makambo.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *