La Cour constitutionnelle a décidé de prolonger pour une durée d’un mois, le mandat du bureau d’âges installé à la tête de la chambre basse du parlement après la déchéance du bureau Mabunda. La décision a été rendue le mardi 15 décembre lors d’une séance plénière

Cette haute instance judiciaire du pays a en effet, répondu favorable à une requête introduite en interprétation de l’article 31 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale en ce qui concerne la qualité du bureau d’âges pour gérer les affaires courantes dans la chambre des députés.

Ainsi, le bureau du doyen d’âge Mboso Kodia aura la charge de convoquer une session extraordinaire, de vider la pétition engagée contre le Questeur adjoint de ladite chambre, mais aussi d’organiser l’élection du nouveau bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Rappelons que c’est ce même bureau d’âges qui a clôturé le mardi 15 décembre la session ordinaire de septembre à l’Assemblée nationale.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *