La marche Anti-RAM effectuée en début de semaine suite aux mécontentements des utilisateurs des téléphones mobiles a vraisemblablement fait trop des bruits jusqu’à atteindre les membres du gouvernement central.

En effet, au cours de la traditionnelle réunion du conseil des ministres ténue à la date du vendredi 07 mai 2021, le ministre de l’intérieur et sécurité a informé au conseil des ministres, le mécontentement observé dans le chef des utilisateurs des réseaux des télécommunications vis à vis aux méthodes de prélèvement de la taxe RAM initiée par le ministère des PT-NIC et l’Arptc.

Des méthodes qui empêchaient les utilisateurs n’ont encore éligible à cette taxe d’accéder facilement à d’autres services de leurs réseaux de télécommunications.

Face situation, le conseil des ministres a suggéré la constitution d’une commission interministérielle pour examiner la taxation de ce service dans le but d’éclairer l’opinion publique quant à ce.

Rappelons que, pour être éligible à la taxe RAM, tous les détenteurs des téléphones (3G-4G) sont obligés de payer au total, 7 dollars américains en 6 tranches soit 117 unités pendant une période de 6 mois.

Chose qui était à la base de la frustration observée auprès de la population congolaise qui criait à une escroquerie étatique.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *