Ce n’est pas une mort naturelle qui a emporté le juge Raphaël Yanyi, l’instructeur du procès de 100 jours.

Selon des sources Judiciaires, dans le rapport de l’autopsie effectuée le samedi dernier par une équipe des médecins légistes, un poison “serait” la cause de la mort brusque de ce magistrat.

A cet effet, la justice faira appel à un toxicologue pour déterminer la nature de de cette substance.

Suite à cela tous les faits et gestes de la dernière audience qu’il a présidée le 25 mai à makala sont en train d’être scruté.

Rappelons que le juge Raphaël Yanyi a quitté la terre des hommes la nuit du mardi 26 au mercredi 27 mai dernier au centre nganda après avoir fait un malaise selon les témoignages.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *