RDC : le ministère de l’ESPT va désactiver toutes les écoles fonctionnant avec des faux arrêtés du fichier de paie des enseignants

RDC : le ministère de l’ESPT va désactiver toutes les écoles fonctionnant avec des faux arrêtés du fichier de paie des enseignants

Suite à la récente enquête de l’inspection générale des finances (IGF) au sein du SECOPE, le secrétariat général du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique a annoncé qu’il va procéder à la désactivation de toutes les écoles qui fonctionnent avec des faux arrêtés, dans le fichier de paie des enseignants.

Dans son communiqué datant du 26 mars dernier, le secrétaire général du ministère de l’ESPT explique que cette prise de position est motivée par les dernières recommandations que l’IGF a effectuée au ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique et surtout après la demande du ministre du tutelle d’instruire au SECOPE de procéder à la désactivation des écoles fonctionnant avec des faux arrêtés, de leur personnel, des agents avec des données d’identification irrégulières ainsi que des doublons.

Rappelons que, dans son dernier rapport, l’inspection générale des finances avait répertorié 12.000 écoles fictives dont certaines sont disséminées à l’intérieur du pays dans des endroits où il est presque impossible de vérifier. Dans ce même rapport, l’IGF dénonce une présence des enseignants nouvelles unités dans les listes de paie, chose qui favorise le détournement des fonds de l’État estimé à près de 1.5 millions de dollars américains chaque mois.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 132 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *