RDC : le rapatriement des reliques de Patrice-Emery Lumumba reporté à une date ultérieure (Conseil des ministres)

Initialement Initialement prévues pour ce 30 juin 2021 dans le cadre de la célébration du 61e anniversaire de l’indépendance du Congo, toutes les festivités et cérémonies prévues dans différentes villes du pays en ce qui concerne le rapatriement des reliques de Patrice-Emery Lumumba ont été renvoyées à une date ultérieure.

Cette nouvelle a été annoncée aux membres du gouvernement congolais par le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde lors de la réunion du conseil des ministres du vendredi 11 juin 2021.

Dans le compte-rendu de ce conseil des ministres, le chef du gouvernement motive la décision de ce report sine die, en raison de la 3e vague de la pandémie à coronavirus en RDC qui se caractérise notamment par une montée en puissance du nombre des personnes contaminées. Et cette dernière exige, des fortes mesures sanitaires.

Rappelons-le, après plusieurs années d’instances négociations entre d’un côté la RDC et la famille biologique de Lumumba et de l’autre, la Belgique, le royaume belge avait finalement décidé de restituer les restes du corps de l’ancien Premier ministre assassiné en 1961, comme pour dire, ses restes du corps allaient être rapatrié en RDC, 60 ans après son assassinat à Elisabethville (Lubumbashi).

Dans le programme, il était même prévu que le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi se rendre à partir de ce 21 juin 2021 de l’autre côté à Bruxelles pour récupérer ses reliques qui allaient être en retour enterrés dans la capitale congolaise Kinshasa sur la place échangeur de Limite où il est actuellement érigé un monument en l’honneur de l’un de ses hommes qui a aussi farouchement combattu pour l’indépendance de la RDC.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 8 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *