Une motion de défiance comptant déjà 30 signatures a été initiée par les députés nationaux contre le ministre congolais de la défense nationale, Aimé Ngoy Mukena.

Cette démarche des élus de la partie Est de la RDC, fait suite à la non évolution de la situation sécuritaire dans l’est de la RDC caractérisée par les échecs des opérations militaires qui combattent les différents groupes rebelles à l’est du pays.

Il s’observe malheureusement que depuis que nous sommes sortis de Beni et même en Ituri, la situation s’est fortement empirée. Par exemple, pour ne citer que ce qui s’est passé il n’y a pas longtemps, dans trois jours, soit de dimanche à mercredi, il y a eu 77 personnes qui ont été égorgées, au moins 120 personnes kidnappées. La situation est tellement grave et au-delà de cela, nous avons constaté qu’il y a une défaillance criante dans le chef de l’animateur du ministère de la défense Nous avons partagé cette inquiétude avec notre présidente. Raison pour laquelle les députés ont décidé d’exprimer ouvertement à la présidente leur volonté de pouvoir agir conformément à la loi par rapport à tous ceux qui ont été incapables d’assumer leurs propres responsabilités“, a déclaré le député Paul Muhindo.

Signalons qu’avant cette motion de défiance, Aimé Ngoy Mukena a été auditionné par la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale au sujet de l’insécurité dans la partie Est de la RDC.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *