La direction générale de la compagnie aérienne Congo Airways a finalement par une lettre d’accusé de réception, répondue au chef de service de l’Inspection Générale des finances sur ses révélations faites dans les conclusions du rapport de la dernière mission de contrôle de l’IGF a effectuée au sein de cette entreprise.

Dans sa correspondance datant du lundi 31 mai 2021, le directeur général de Congo Airways Désiré Balaziré a fait savoir à Jules Alingete et aux autres inspecteurs de l’IGF que, les observations transmises dans dernière lettre ne sont pas conformes à la réalité des faits que les inspecteurs des finances ont eu à analyser.

Il précise par ailleurs que, « l’interprétation des certaines données comptables et financières ne devrait pas être absolue, mais plutôt relative en fonction des opérations de la société ainsi que le business plan » peut-on lire dans un extrait de cette lettre d’accusé de réception de Congo Airways à l’IGF.

Évoquant également un des points relatifs au détournement des fonds par les agents de Congo Airways comme abordé par l’IGF dans le rapport de sa mission, la direction de cette compagnie d’aviation a tenue à préciser que les commissaires aux comptes ont exprimé leur opinion sans réserve, sur la qualité des comptes de la compagnie et ceux-ci ont été approuvés par les actionnaires de Congo Airways réunis en Assemblée générale.

Dans la foulée, Désiré Balaziré a promis de mettre à la disposition de l’IGF une note explicative sur les différents points retenus dans son dernier courrier.

Rappelons que, dans sa récente lettre, l’IGF accusée Congo Airways de mauvaise gestion en citant notamment l’absence d’une politique de rationalisation des charges mais aussi une mauvaise allocation des ressources financières.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *