RDC : les sénateurs élus de l’Ituri fustigent l’immobilisme et l’incapacité du Gouvernement à riposter contre les groupes miliciens

Tous élus de la province de l’Ituri décident d’hausser le ton face à la recrudescence de l’insécurité qui s’observe actuellement dans leur province.

En effet, après les députés nationaux, tous les sénateurs élus dans l’Ituri ont décidé eux aussi de suspendre leurs participations aux travaux parlementaires actuellement en cours à la chambre haute du parlement jusqu’à ce que le gouvernement central trouvera une solution à cette problématique de l’insécurité en Ituri.

Dans une motion d’information en rapport avec la situation securitaire de la province de l’ituri contenant cette décision transmise au président du sénat à la date du jeudi 22 avril, ces élus fustigent ce qu’ils qualifient dans leur démarche d’immobilisme, et l’incapacité du Gouvernement central à riposter d’une manière efficace pour éradiquer les groupes miliciens œuvrant en Ituri.

« Malgré toutes nos démarches, grande est notre désolation de vivre la dégradation continue de la situation sécuritaire dans notre Province ; ce qui nous pousse aujourd’hui à fustiger l’immobilisme, l’indifférence et l’incapacité du Gouvernement de la République Démocratique du Congo et de la communauté internationale à mettre fin à la rébellion des miliciens et groupes armés dans la province de l’Ituri en particulier, et à l’Est du pays de manière générale.» peut-on lire dans un extrait de cette motion d’information

Ces sénateurs ont en outre, fait savoir au président du sénat qu’il y a quelques jours, le quartier Chari, situé à 2 km seulement de l’aéroport de Bunia, a été investi par les éléments des FPIC autrement appelés Chini ya Kilima, en tuant durant leur passage des dizaines de paisibles citoyens et poussaient d’autres à fuir leurs milieux. Une nouvelle intrusion des miliciens après celle survenue dans la ville de Bunia le 4 septembre 2020.

Rappelons tout de même que, la province de l’Ituri fait partie de ces provinces de la RDC aux côtés du Nord et Sud Kivu qui subissent depuis un bon moment les assauts de différents groupes rebelles qui tuent durant leurs opérations des dizaines des citoyens congolais.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 21 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *