Dans son discours prononcé ce dimanche 06 décembre durant une trentaine de minutes pour faire la restitution de ses consultations initiées en début de novembre dernier, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a émis le vœu de voir la un certain nombre de choses s’améliorer dans le pays qu’il dirige depuis janvier 2019.

Dans sa vision, le chef de l’État congolais pense réduire dans les tous prochains jours, le train de vie de certaines institutions du pays qui consomment en grande partie le budget de l’État congolais. Il a aussi promis de mettre fin à l’augmentation des salaires des personnes qui travaillent dans lesdites institutions.

Dans la foulée, il a aussi parlé de la réduction de la taille du gouvernement de la RDC. Effet, il prévoit supprimer notamment, le ministère de la décentralisation.

En outre, le 5e président de la RDC souhaite créer des sièges à l’Assemblée nationale pour des congolais qui résident à l’étranger. Il pense également faire identifier la population congolaise dans le but de délivrer à cette dernière des nouvelles cartes identités.

Faisant de l’État de droit son cheval de bataille durant son quinquennat, Félix Tshisekedi souhaite aussi améliorer les conditions de vie et de travail des magistrats qui œuvrent dans le secteur de la justice.

Pour lui en 2023, les élections locales seront organisées en même temps que les élections, au cours de cette même année, Félix Tshisekedi souhaite voir le mode du scrutin des gouverneurs, sénateurs et président de la République changer, d’où il opte pour une présidentielle à deux tours comme cela fut le cas en 2006.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *