L’inspecteur général des finances Jules Alingete

Alors qu’il circule depuis quelques temps, un document concernant les noms de plusieurs personnalités congolaises qui seront placées dans les prochains jours sous mandat d’arrêt provisoire, l’inspection des finances (IGF), démenti avoir publié un quelconque document.

Bien que dans cette correspondance visiblement adressée au chef de l’État congolais l’on voit le nom et la signature du numéro 1 de l’inspection générale des finances, Jules Alingete Key, des sources proches de cette structure de la présidence de la république citées par plusieurs médias locaux renseignent que le dit communiqué n’émane pas de l’IGF.

Pour eux, cette correspondance est l’œuvre d’un fossoyeur publié sur la toile dans le but de distraire l’opinion publique.

Parmi les noms cités dans cette liste de 11 personnes, l’on voit celui d’Emmanuel Ramazani Shadary du PPRD, Moïse Katumbi Chapwe d’Ensemble, Justin Kikangala de l’APLC, le sénateur Matata Ponyo, l’ancien ministre de la santé Eteni Longondo, Didier Budimbu l’ancien vice-ministre de l’ESPT et autres.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *