RDC: l’insécurité à l’Est au cœur des échanges entre la nouvelle cheffe de la Monusco et Félix Tshisekedi

RDC: l’insécurité à l’Est au cœur des échanges entre la nouvelle cheffe de la Monusco et Félix Tshisekedi

Bintou Keïta, la nouvelle cheffe de la Monusco a été reçue en audience, le 04 mars, durant environ une trentaine de minutes pour la première fois après sa prise de fonctions à Kinshasa par le président congolais, Félix Tshisekedi dans son cabinet de travail à la Cité de l’Union africaine.

Au cours de son entretien, la nouvelle représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, a d’abord présenté ses civilités à Félix Tshisekedi avant de faire part au premier citoyen congolais, les termes de référence de son mandat qui s’inscrivent également dans la vision du chef de l’État congolais celle de combattre et éliminer les forces négatives qui dérangent la quiétude de la population congolaise dans sa partie Est.

Devant la presse présidentielle, Madame Bintou Keïta a affirmé que elle, et son équipe vont tout mettre en œuvre pour renforcer les institutions en RDC mais aussi travailler pour la stabilisation du pays

« Nous allons faire en sorte qu’on puisse renforcer les institutions et travailler à la stabilisation du pays », a dit la cheffe de la Monusco Bintou Keita.

Quant à la brûlante question qui concerne la transition de certains éléments de la Monusco, Madame Bintou Keïta a révélé qu’un autre tête-à-tête avec le président Félix Tshisekedi aura lieu dans environ un mois afin de statuer sur cette question.

Rappelons que la Guinéenne Bintou Keïta est arrivée dans la capitale congolaise Kinshasa pour remplacer Leïla Zerrougui, l’ex numéro 1 de la mission onusienne au Congo arrivée au terme de son mandat.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 3 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *