Marie Josée Ifoku, la seule femme candidate à l’élection présidentielle de 2018 en République démocratique du Congo, a lancé l’opération “Kombolisation” ou “balayage”. Il s’agit d’une proposition pour la renaissance du pays.

Selon Marie Josée Ifoku, cette renaissance repose sur six piliers à savoir:

  1. Le nettoyage personnel qui est en réalité un changement de mentalité,
  2. Le nettoyage autour de soi par la conscientisation,
  3. L’unité dans la diversité, en disant stop au tribalisme et à la haine,
  4. Le prolongement de soi,
  5. La fin de la coalition FCC-CACH; car c’est le temps du peuple, estime-t-elle,
  6. Le balayage du gouvernement en place.

Évoquant le quatrième pilier qui est le prolongement de soi, elle a fait une mise en garde au FCC de Joseph Kabila.

“Je m’adresse au FCC perdu. Je leur dis d’arrêter, Kabila arrête ! Sinon le méga système sera à vos trousses. Venez demander pardon au peuple, l’heure est avancée. Nous voulons une réconciliation nationale, une restitution de ce qui est dû au peuple. Le pardon est une puissance qui libère ! ” a-t-elle insisté.

Concernant le sixième pilier sur le balayage du gouvernement en place, Marie-Josée Ifoku a proposé au Président de la République de nommer un informateur pour identifier la nouvelle majorité parlementaire et nommer un nouveau gouvernement réduit de 18 à 24 membres qui doit mettre en place une politique de relance de l’économie et du social.

Aux médias, elle confie la tâche de prêcher le “Peuple d’abord” pour préserver les acquis de l’alternance pacifique qu’elle estime être une victoire de tous et une fragilisation de tous les systèmes et sous-systèmes qui bloquaient la RDC.

Pour ailleurs, Madame Ifoku a demandé au peuple de se tenir en véritable souverain primaire pour conserver son pouvoir et sa liberté, à mener une révolution douce en signant une pétition pour le balayage du gouvernement.
“Unis, nous sommes plus fort !” a-t-elle conclu.

Jacqueline Kamate

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *