Alors qu’elle n’est pas encore sortie officiellement, la chanson de l’artiste musicien congolais, Karmapa, sur la gestion de l’hôpital de référence de Kinshasa qu’il a titré “Mama Yemo” fait déjà couler beaucoup d’encres et de salives.

En effet, dans le contenu de sa chanson Karmapa dit préférer se faire soigner au moyen de la médecine traditionnelle chez lui en lieu et place de se rendre à Mama Yemo à cause de l’état de délabrement très avancé dans lequel cet hôpital se trouve actuellement.

Jugeant cette chanson très critique à l’égard de leur hôpital, les personnels soignant de Mama Yemo, très en colère pensent que Karmapa en fait une affaire personnelle.

« Il avait amené un membre de sa famille à l’hôpital. Il n’était même pas en mesure de faire les examens qu’on leur avait recommandé, ni d’acheter les médicaments prescrits. La prise en charge n’a pas été faite de façon optimale faute de moyens. C’est ainsi qu’il avait promis de nous vilipender », a déclaré le Docteur Clément Mbaki.

Invité ce dimanche 19 avril, sur Kabiru Variété à la RTNC, tout en avouant utiliser le style satirique dans sa chanson, Karmapa a tenu à préciser que son nouveau sigle n’était pas du tout destiné à se moquer de Mama Yemo, ni de ses personnels mais plutôt de tirer une sonnette d’alarme auprès des autorités du pays, afin que ces derniers puissent venir en aide à cet hôpital. Le prince de la Rumba congolaise a souligné que sa chanson ne sera pas modifiée jusqu’à ce qu’une solution sera trouvée.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *