Dans un point de presse tenu ce mardi 29 septembre en son siège, l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) a tenu à éclairer la lanterne de l’opinion avant le début de son congrès.

Cette corporation des journalistes congolais a confirmé la tenue de son 9e congrès prévue du 5 au 7 octobre prochain à Moanda dans le Kongo central, et deuxièmement le président de cette structure, Joseph Kasonga Tshilunde, est candidat à sa propre succession.

Alors que l’on parlait déjà d’une prétendu réconciliation des deux camps dissidents de l’UNPC par les bons offices du ministre congolais de la communication, les membres de l’Union Nationale de la Presse du Congo ont fait savoir que l’UNPC n’est pas une structure de Jolino Makelele. A en croire leur propos, le ministre de la communication aurait demandé une commission de 40% sur les fonds alloués à la tenue de ce congrès.

Tout ce que le ministre a dit ça n’engage que lui même, il n’a aucun pouvoir sur nous, et l’UNPC n’a pas d’argent à distribuer à ceux là qui demandent des pourcentages. Nous n’avons pas de 40% à donner au ministre“, a déclaré Jean Marie Basa, membre de l’UNPC.

Puisque ce congrès qui va conduire aux élections, se tiendra dans l’extrême ouest du pays à Moanda, le programme de l’UNPC prévoit que toute sa délégation y compris ceux qui viendront dans des provinces va quitter Kinshasa ce 03 octobre sous escorte de la police nationale congolaise.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *