RDC/Rapport Mapping : Félix Tshisekedi dit choisir d’autres voies pour répondre à Paul Kagame

Le chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

24 heures après la sortie médiatique du président rwandais Paul Kagame sur le génocide congolais mais aussi sur le rapport mapping, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a cours d’une interview accordée aux médias ce mercredi 19 mai 2021 à Paris où il se trouve, donné son point de vue relatif à ces mêmes questions brutales.

Dès l’entame de son entrevue, le président de la république a tenu à préciser à tous que, sa présence devant les médias n’a pas pour objectif de répliquer aux derniers propos récemment tenus par Paul Kagame que, plusieurs congolais qualifient d’une insulte. Félix Tshisekedi estime qu’il a d’autres moyens et voies dehors des médias, pour répondre à son homologue rwandais.

Abordant le point relatif au Rapport Mapping qui retrace l’ensemble des crimes commis à l’endroit des citoyens congolais lors des conflits armés, le chef de l’État congolais a précisé que, ledit rapport n’est pas l’œuvre d’un congolais, ceci a été bien évidemment élaboré par des experts des nations unies.

« Je ne suis pas là pour réagir aux propos du Président Kagame. Le Rapport Mapping a été élaboré par des experts des Nations Unies, ce n’est pas un rapport congolais. la RDC continue à croire qu’un jour justice sera faite à toutes les victimes de ces violences à l’Est de mon pays » a dit le président Félix Tshisekedi

Dans le même sens, le président congolais issue d’une alternance pacifique renchérit ses propos en disant que sa priorité est que, la paix et la sécurité règnent à l’Est de la République démocratique du Congo, il appartiendra à la justice de designer les coupables.

Très critiqué également par le président rwandais Paul Kagame, lors de son interview ce mercredi à Paris, Félix Tshisekedi n’a pas manqué l’occasion de témoigner toute son affection et sa fière en l’endroit du prix Nobel congolais de la paix qui d’après lui fait un excellent travail auprès des victimes en le réparant.

Rappelons-le, au cours d’une interview accordée à France 24 et RFI, le dirigeant rwandais avait dans ses propos, nié complètement l’existence d’un prétendu génocide congolais mais aussi l’implication de l’armée de son pays dans ces massacres que l’ont citent notamment dans le rapport mapping.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 15 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *