Dans une tribune rendue publique ce jeudi 5 novembre 2020, Constant Mutamba mandataire des mines et carrière, a fait savoir que près de 107 millions échappent au Fond minier pour les générations futures, dans une affaire où le premier ministre a donné son aval depuis le 25 novembre 2019 par le décret n°19/17, portant statut, organisation et fonctionnement de cet établissement public.

Comme Constant l’a soulevé, c’est le ministre des mines qui bloque le fonctionnement du FOMIN qui figure parmi les innovations du code minier révisé du 9 mars 2018 dans son article 8 bis, ayant pour mission de constituer des richesses matérielles ou financières en nature pour garantir l’après-mine en faveur des générations futures.

La réalisation de sa mission peut procéder au financement de tout ou partie de projets de recherches dans le domaine minier à travers le service Géologie national du Congo.

Par contre ce FOMIN qui est sous tutelle du ministre de mines, mis en application depuis le 25 novembre 2019 date de sa signature par le premier ministre , n’a aucune adresse, aucun animateur et demeure inopérationnel, déplore Constant Mutamba.

Les raisons de cet état de choses n’ont pas été relevées par le ministre des mines qui est à la charge de l’exécution de ce décret.

En outre, Constant Mutamba a tracé un tableau démontrant comment les 107 millions de dollars américains ont échappé au FOMIN depuis la date de sa mise en vigueur par le premier ministre, notamment en deux tableaux dont le premier élucide les montants devant être affectés au FOMIN depuis l’entrée en vigueur du nouveau code, d’une période allant de juillet 2018 à août 2020, et le deuxième tableau démontré quelques projets qui auraient dû être financés par le Fond Minier.

« Nous plaidons pour l’opérationnalité effective du FOMIN, à travers la nomination de ses animateurs et à la mise à disposition d’un siège social, car, cela permettra de constituer des richesses matérielles ou financières en nature pour garantir l’après-mine en faveur des générations futures.

La rédaction

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *