Réduction de la taille du gouvernement : Willy Bakonga pas favorable à l’idée de fusionner les ministères de l’ESPT, ESU et la Formation professionnelle

Réduction de la taille du gouvernement : Willy Bakonga pas favorable à l’idée de fusionner les ministères de l’ESPT, ESU et la Formation professionnelle

La taille du prochain gouvernement de l’Union sacrée de la nation sera probablement réduite puisque l’on parle déjà d’un gouvernement qui aura entre 40-30 ministères. Avec réduction, plusieurs ministères des récents gouvernements pourront être fusionné pour en faire qu’un au finish.

Répondant à une question lors du magazine Face à Face sur Top Congo FM, à propos d’une probable fusion des ministres ayant en leur charge l’éducation et la formation professionnelle en RDC, le ministre sortant de l’ESPT Willy Bakonga s’est montré contre l’idée de voir les ministères de l’ESPT, de l’Esu ainsi que celui de la formation professionnelle être mélangé comme cela est le cas sous d’autres cieux.

Pour le numéro un de l’ESPT, la fusion de tous ces ministères qui s’occupent de l’éducation nationale n’engendrera pas des bons des résultats sur le plan de la qualité de l’enseignement car, a lui seul, le ministère de l’ESPT présente des défis énormes.

Non je ne suis pas d’accord avec ça, je ne pousse pas ce point de vue. Vous savez le ministère de l’ESPT d’abord avec Six-cents huit milles enseignants, avec 90 milles écoles, avec 25 millions d’enfants les défis sont énormes. Et ajouter encore la formation professionnelle et l’Esu là n’y aura pas des bons résultats, ici nous avons besoin de la qualité de l’enseignement, nous avons besoin de la qualité du service à rendre à la population“, a laissé entendre Willy Bakonga.

Avant d’ajouter que “ Il faut absolument laisser les ministères comme tel, c’est mon point de vue en tant que expert dans l’enseignement. Je pense que l’Esu doit être à part, la formation professionnelle aussi et l’ESPT

Par ailleurs, cette prise de position de L’actuel ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique s’explique aussi par le fait que le programme de la gratuite de l’enseignement présente encore jusqu’à ce jour un défi énorme d’où d’un côté le gouvernement devrait construire plusieurs écoles et de l’autre régulariser la problématique de la paie des enseignants dont les nouvelles unités (N.U).

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 1 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *