Étalages détruits, magasins et kiosques fermés, telle est la situation qui règne au grand marché dit Zando, un lieu qui de coutume reçoit un grand nombre de gens venant de divers coins de Kinshasa.

La quasi totalité des magasins appartenant pour la plupart à des expatriés, sont fermés sur un rayon de 200 mètres comme exigé par l’hôtel de ville. Sur les avenues des Marrais et Rwakading où nous nous sommes rendus, l’on observe des vendeurs qui exercent leurs activités à même le sol.

Depuis sa fermeture par l’hôtel de ville en raison des travaux de réhabilitation, le marché ne subit jusqu’à ce jour aucun travail allant dans le sens de le réhabiliter et rien ne tourne.

Ces vendeurs dont les lieux de commerce ont été détruits, plaident pour une réouverture totale du grand marché. Parents qu’ils sont, ils ne savent plus comment subvenir aux besoins de leurs familles.

Nous souffrons beaucoup depuis déjà 4 mois, ils ont tout detruit, nous avons perdu même nos marchandises qui se trouvaient au niveau des dépôts. Bien-sûr qu’ils sont en train de réhabiliter mais cela prend trop de temps”, a confié à Interkinois un vendeur de la place.

À présent que les autorités congolaises sont alertées sur la situation, la balle est désormais dans leur camp.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *