Âme de Kinshasa
Interkinois

Reprise de la coopération entre la RDC et le FMI: Tshisekedi et Lagarde pour un oui commun

En visite à Washington aux États-Unis, le président congolais Félix Tshisekedi s’est entretenu avec la directrice générale du FMI, Christine Lagarde le vendredi, 5 avril sur une probable reprise de la coopération entre la RDC et le FMI qui est en veilleuse depuis plusieurs années maintenant.

Dans sa délégation, Félix Tshisekedi est accompagné du ministre des finances congolais Henri Yav Mulang et des membres de son cabinet.

« Depuis 2015, nous n’avons pas fait une revue commune de l’économie de Congo. On va commencer d’abord par remonter les manches,se mettre au travail,monter la situation économique ensemble pour faire ce qu’on appelle l’article 6, c’est- à- dire l’audit de l’économie de la RDC qui va nous permettre d’établir où sont les forces,les faiblesses et où est-ce que les politiques budgétaires peuvent être améliorées et on donnera les conseils appropriés au président et à son gouvernement et on verra s’il faut financer« , a indiqué la patronne du FMI, avant d’ajouter qu’on a besoin d’un programme pour se mettre au travail.

Et de poursuivre: « La mission du FMI chargée de la RDC est mobilisée. La mission du FMI c’est d’aider les Etats membres de l’institution. Dès lors qu’on aura fait un audit complet de l’économie et qu’on aurait besoin à la demande du président,de mettre en place un programme de soutien,de financement,dans le cadre de l’amélioration économique qui est souhaitée, c’est tout à fait envisageable. Je suis optimiste,je suis ravie du renouement de la relation et de mettre en place ce partenariat pour travailler ensemble à l’amélioration de la situation économique et de la situation de la population« .

Pendant ce temps, les travaux de coopération FMI-RDC ont démarré le lundi, 8 avril aux USA entre le ministre des finances de la RDC et la délégation de FMI.

Pour rappel, la dernière délégation du FMI est arrivée en RDC pour la dernière fois en juin 2015 lors de la crise économique qui sévissait en RDC comme dans beaucoup d’autres pays africains causée par la baisse du prix des matières premières sur le marché international.

Jacqueline Kamate/Stagiaire UPN

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *