Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a, au cours d’une conférence de presse qu’il a aminée ce mardi 19 janvier au Fleuve Congo Hôtel donné le canevas qui guidera sa mission d’informateur durant les tous prochains jours.

De prime à d’abord, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a tenu à préciser qu’il compte débuter ce mercredi 19 janvier les audiences avec les différentes forces politiques du pays.

Toujours dans ce cadre, l’informateur va par le biais de son protocole lancer les invitations aux chefs des partis et regroupements politiques, ainsi qu’aux députés nationaux à l’assemblée nationale. Ce même processus sera appliqué au sénat.

“Dans cette optique, j’ai pris contact avec différentes forces politiques qui constituent le parlement, aussi je réitère l’invitation aux différentes forces politiques à répondre positivement à l’appel lancée par le président Félix , de dégager une coalition politique majoritaire dénommée union sacrée de la nation aux fins de permettre de mettre en œuvre le programme pour lequel il était élu en 2018 et dont il devra rendre compte à la fin de la législature”, a-t-il dit.

Parlant de l’Union sacrée de la nation dont il a la mission d’identifier la nouvelle majorité, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a aussi précisé durant sa conférence de presse que cette plateforme n’est ni un parti politique voir même un regroupement politique, l’Union sacrée est tout simplement la vision du président de la république.

Par ailleurs, l’ancien ministre de l’économie a rassuré que le contenu des mémoranda et autres préoccupations exprimées par les chefs des partis et regroupements politiques, ainsi que par les élus du peuple sera consigné par le Chef de l’Etat dans mon rapport final qu’il présentera.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *