La République Démocratique du Congo n’a plus que 2 semaines et 6 jours d’importation en ressources propres, selon le condensé hebdomadaire d’informations statistiques de la Banque Centrale du Congo, des statistiques qui prennent en compte la période du 11 au 18 septembre.

En comparaison à une semaine auparavant, les réserves internationales de la RDC présentent 103,75 millions de dollars américains en moins. En date du 11 septembre les réserves de change congolais comptaient 834,52 millions de dollars américains. Ce qui couvrait 3 semaines et 2 jours d’importation des biens et services.

Depuis le mois d’avril 2020, à l’exception d’une petite appréciation entre le 28 août et le 9 septembre, ces réserves de change connaissent une descente en fer, s’enfonçant davantage au fond du gouffre.

La plus grosse somme détenue dans les caisses des réserves de change de la République Démocratique du Congo cette année est de 980,16 millions de dollars américains. C’était au mois d’avril, suite à l’apport du Fonds Monétaire International à travers une facilité de crédit rapide.
Signalons que pour la réglementation de l’organisation qui regroupe les banques centrales africaines, il faut avoir au minimum trois mois d’importation sur fonds propres dans ses réserves de change, qui sont en devises internationales.

Par Eddy Kazadi

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *